Déplacement dans l'Allier et la Creuse : une journée consacrée au bien-être animal
29/08/2018
Twitter / Stéphane Travert
Les visites de Stéphane Travert, ce mercredi 29 août dans l’Allier et la Creuse, illustrent son engagement en faveur d’un modèle de production qui protège et respecte les animaux d’élevage.

Mieux prendre en compte le bien-être animal est une demande forte de la société civile. Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation s'est engagé en 2016 dans une stratégie nationale, élaborée en partenariat avec le monde professionnel et le monde associatif. Stéphane Travert entend renforcer cette stratégie pour mettre en place une politique plus ambitieuse sur le bien-être animal, dont certaines mesures figurent dans le projet de loi Agriculture et Alimentation.

L’État, dans son rôle de fédérateur et d’incitateur aux bonnes pratiques, entend déployer une stratégie au niveau de chaque acteur de la chaîne, de l’éleveur au consommateur, en passant par les vétérinaires, les transporteurs, les entreprises (abattoirs), les interprofessions et les scientifiques.

À son arrivée, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation s'est déclaré « ravi de me retrouver aujourd’hui dans 2 beaux départements d’élevage, l’occasion de présenter notre stratégie bien-être animal avec tous les acteurs de la filière ». Cette stratégie s’articule autour de 5 axes fondamentaux : innover, former, informer, accompagner, contrôler & sanctionner.

Le programme de la journée

  • Visite de l’entreprise Puigrenier à Montluçon

Illustration de la prise en compte du bien-être animal au sein de la filière bovine via les audits en abattoir imposés par l'entreprise McDonald’s à ses fournisseurs dans le cadre de sa contractualisation.

  • Visite du GAEC Courtitarat à Saint-Dizier-la-Tour

L'exploitation de 210 hectares est en production viande bovine à partir d'un troupeau d'environ 140 vaches mères de race Limousine. Le GAEC Courtitarat produit des reproducteurs de qualité inscrits au Herd Book Limousin. Adhérent de la coopérative CCBE (Creuse Corrèze Berry), cet élevage conventionnel intègre le bien-être animal à la stratégie de production. Sous label, cet élevage illustre la volonté des productions sous SIQO de renforcer les conditions d’élevage plus respectueuses de l’animal.

  • Visite de la Coopérative Creuse Corrèze Berry Elevage (CCBE) à Parsac   

Cette coopérative met en œuvre le diagnostic en élevage Boviwell (cahier des charges intégrant des dispositions autour de la protection animale) dans le cadre des relations contractuelles que McDonald’s entretient avec ses fournisseurs.

  • Visite de la Coopérative des éleveurs de la marche CELMAR à La Souterraine

Point de situation sur l’impact de la canicule et de l’épisode de sécheresse ; illustration de l’apport de conseils et de savoir-faire en matière de bien-être animal par une coopérative à ses adhérents.

Voir aussi