La châtaigne, un parfum d'automne chaleureux
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
Fruit d’automne, la châtaigne se déguste de novembre à décembre. Originaire d'Asie mineure, ce fruit à coque très nutritif se déguste aussi bien en dessert qu'en salade. Comment la cuisiner ? Comment bien la choisir ? Astuces.

Marron, châtaigne : quelle différence ?

Châtaigne et marron sont deux termes qui désignent le même fruit issu du châtaignier. Dans le langage courant, on a tendance à utiliser, à mauvais escient, le terme marron pour les produits transformés.
La différence entre ces deux fruits : leur enveloppe. Les fruit cloisonnés sont des châtaignes.

Comment reconnaître une châtaigne fraîche ?

Premier indice : la coque. Elle doit être lisse et brillante, sans trou. Mieux vaut choisir des châtaignes lourdes. Pour vérifier qu'aucun ver ne s'y loge, verser les fruits à coque dans un récipient contenant de l'eau : celles qui flottent ne sont pas consommables. Elles sont probablement creuses.

Comment conserver la châtaigne ?

Ne vous fiez pas à sa coque solide : la châtaigne est un fruit frais et donc très fragile. Elle craint la chaleur et l'humidité. Mieux vaut la conserver dans un bac à légumes pendant sept à huit jours tout au plus.

Zoom sur la châtaigne d'Ardèche AOP

Depuis le XIVe siècle, la châtaigne recouvre les pentes ardéchoises. À cette époque, le fruit à coque sert de monnaie d’échange au même titre que le blé ou le sel. Véritable patrimoine pour l’Ardèche, la châtaigneraie assure le maintien de petites exploitations et d’un tissu social en zone difficile de génération en génération. Autre atout : bien entretenue, la châtaigneraie permet de préserver la biodiversité et de protéger le territoire contre les incendies et l'érosion.

En 2014, la châtaigne d'Ardèche obtient l’Appellation d’Origine Protégées (AOP). 188 communes d’Ardèche ainsi que quelques communes du Gard et de la Drôme sont rassemblées sous cette AOP.

Idées recettes

  • Châtaigne grillée à la poêle pendant 20 minutes. Veillez à l'inciser jusqu'à la seconde peau au préalable. Elle se déguste telle quelle, agrémente les salades, des champignons.
  • Cuisson à l'eau : ajouter une cuiller à soupe d'huile, ce qui assouplira l'écorce.
  • En purée ou en velouté.

La production de châtaignes dans l'hexagone

En 2016, 9 000 tonnes de châtaignes ont été produites en France (Source : Agreste). 

Voir aussi